Sortir du capitalisme du désastre

Philippe Murer, préface de Jacques Sapir

Collection : Auteur :

Description

Depuis longtemps, l’économie des pays occidentaux envoie des signaux inquiétants : fermeture d’usines, hausse inexorable du chômage, précarisation, forte hausse de la pauvreté et milliardaires dont la fortune augmente à toute vitesse, baisse du niveau de vie, réduction drastique des libertés. Les « révoltes » de l’Amérique de Trump, du Royaume-Uni du Brexit, la grande révolte des gilets jaunes en France, soutenue par 80% des Français, sont les signes que les peuples ne l’acceptent plus.

Tout cela ne vient pas de nulle part. C’est la conséquence de décisions politiques, elles-mêmes conséquences d’une théorie économique dominante, maquillée par mille ruses et mensonges : l’ultralibéralisme. Qui sont ses penseurs, quel est ce dogme, comment s’est-il diffusé, naturalisé sans même que la plupart d’entre nous ne s’en aperçoivent ?

Sur son propre terrain, l’économie, nous démontrerons que les résultats de ce dogme sont piteux en utilisant des graphiques sur 60 ans des grandeurs économiques principales, l’équivalent de l’expérience scientifique en économie. Nous démonterons aussi ses mythes et ses pièges.

Enfin, nous plongerons en profondeur dans les mécanismes aujourd’hui à l’œuvre dans notre économie et leurs conséquences sur les hommes. Ces mécanismes nous conduisent obligatoirement au désastre économique, social, écologique et même anthropologique.

Ce désastre n’est absolument pas inéluctable. Après le constat, viennent les antidotes à ce poison. Les solutions sont nombreuses et cohérentes. Serons-nous capables de les saisir ou laisserons-nous nos sociétés mourir ?

Collection Le Cercle Aristote