Les secrets de l’Exode

Désolé, ce livre est épuisé chez nous et chez les libraires en livres neufs. Contactez-nous pour plus d'informations.
Messod et Roger Sabbah

 28,00

Rupture de stock

Collection : Auteur : Pages: 560 Illustrations: illustrations et dessins ISBN: 9782865531400

Description

Un livre qui bouleverse nos connaissances bibliques.
Sous la XVIIe dynastie, l’Exode a chassé d’Egypte les prêtres monothéistes d’Aton et la Bible est un manuel d’égyptologie.

Vers l’an 200 après J.C., Clément d’Alexandrie affirmait : En ce qui concerne les choses mystérieuses, les symboles des Egyptiens sont semblables à ceux des Hébreux (Clément d’Alexandrie, Stromates, V.)
Cette citation surprenante a incité Roger et Messod Sabbah à faire une étude comparative entre l’écriture hébraïque et les hiéroglyphes. Des ressemblances extraordinaires furent constatées, lettres après lettres, dans la forme, la prononciation, le nom ou la valeur symbolique. La première conclusion de cette étude permettait d’accréditer l’affirmation de Clément d’Alexandrie.
Désireux d’en savoir plus, Roger et Messod Sabbah entreprirent une étude comparée de l’Ancien Testament, en rapport avec les données archéologiques de la XVIIIe dynastie pharaonique, se référant aux savants les plus éminents de l’égyptologie. Une relecture appuyée sur les commentaires des textes bibliques de Rachi (Troyes, XIe siècle ap. J.C.), grand maître de la tradition hébraïque écrite et orale, qui avait comme livre de référence la Bible araméenne, leur apporta une lumière nouvelle. Ils constatèrent que pour la Bible araméenne, les Hébreux s’appelaient les «Yéhoudaé », mot égyptien signifiant héritier, adorateurs de Pharaon… Ils formaient avec les « Lévi » la plus puissante tribu d’Israël, celle de Yahoudah (Juda). S’appuyant sur le Midrach (commentaire de la Bible des anciens rabbins), Rachi précisait que lors de la sortie d’Egypte, les Lévi n’avaient jamais été esclaves de Pharaon, parce qu’ils appartenaient à la prêtrise et la noblesse d’Egypte… Etaient-ils les serviteurs et adorateurs de Pharaon, comme le confirmait le hiéroglyphe «Yéhoudaé » ? Contre toute attente, ce procédé aboutit à de nouvelles coïncidences, amenant progressivement à rapprocher l’Exode biblique des prêtres Yahouds avec l’Exode historique des prêtres d’Akhet-Aton, capitale du pharaon Akhénaton, désertée après sa mort sur l’ordre du Divin Père Aï, vizir de Toutankhamon.

Information complémentaire

Poids 0.73 kg
Dimensions 24 x 15.5 x 4.2 cm