Publié le

Trump et l’Etat Profond : Un complot fort bien monté

Par Charles Gave Je viens de passer trois semaines aux Etats-Unis et j’en reviens passablement alarmé. Une véritable tentative de Coup d’Etat est en cours contre le Président Trump, qui après tout a été légitimement élu lors des dernières élections présidentielles. Or, à l’évidence, toute une série de « pouvoirs » refusent le résultat des urnes et manœuvrent pour essayer de faire tomber le nouvel élu, ce qui en termes politiques et en bons français s’appelle un complot. Tout Coup d’Etat est en effet toujours précédé d’une conjuration fomentée par ceux qui veulent faire renverser le pouvoir en place. Un complot a donc besoin et de conjurés/comploteurs et d’un modus operandi, détaillant les rôles de chacun dans le projet. Commençons par les comploteurs. A l’évidence, les comploteurs aux Etats-Unis regroupent trois séries de personnes très différentes. En premier, nous trouvons les hommes de l’ombre et de pouvoir, ceux qui peuplent ce qu’il est convenu d’appeler l’Etat Profond ou «Deep State, en anglais » et qu’Eisenhower appelait les hommes…

Lire la suite

Publié le

Rupture entre le monde Anglo-Saxon et le monde Européen.

Par Charles Gave 5 juin, 2017 Les événements se suivent et semblent tous aller dans la même direction : le monde anglo-saxon en général et les États-Unis en particulier sont en train de larguer les voiles et de s’éloigner de l’Europe. Le premier signe fût le Brexit, salué comme une libération par celui qui fut ensuite élu à la Présidence des États-Unis. Le deuxième signe fût bien sur l’élection de monsieur Trump à la Présidence des États-Unis. Et le troisième signe, nous venons de l’avoir, c’est le voyage  de monsieur Trump en Europe, marqué par les habituelles incartades verbales du Président US renforcées par sa décision de sortir du Traité de Paris une fois rentré à la maison. On ne pouvait pas signifier de manière plus nette un divorce. Qu’a donc dit le Président américain de si peu diplomatique? Pour répondre, il me faut traduire dans un langage compréhensible ce qu’a exprimé monsieur Trump ( Je parle le Trumpien couramment). En fait, il a dit deux choses que tout le monde…

Lire la suite

Publié le

A propos de l’épargne de liberté

Par Charles Gave 29 mai, 2017 Nous sommes dans une période bien éprouvante intellectuellement. Et du coup, je me dis qu’il est urgent de parler d’autre chose que de politique, tant tous ceux qui sont autorisés à parler de politique dans notre beau pays souffrent à l’évidence d’un électro-encéphalogramme plat. Ce qui m’amène à une première question : comment rester libre individuellement dans un monde qui hait de façon évidente la liberté ? A cette interrogation, il y a toujours eu deux réponses. La première, celle du déserteur de Boris Vian (Monsieur le Président, je vous fais une lettre…) est de n’avoir RIEN et de n’être attaché à personne. Saint Jean Baptiste, qui marchait pieds nus dans le désert, bouffait des sauterelles et était revêtu de peaux de bêtes, était libre autant qu’on peut l’être, comme l’ont été après lui bien des saints tels Saint François d’Assise. Nelson Mandela avait coutume de dire qu’il n’avait jamais été aussi libre qu’en prison. J’admire, mais cette liberté n’est pas pour moi. La deuxième, c’est celle…

Lire la suite

Publié le

Parlons à nouveau de l’Asie

Par Charles Gave 15 mai, 2017  Il y a quelques semaines j’écrivais que le temps était venu de revenir sur la bourse de Paris qui était dans une situation du style « Pile je gagne, face je ne perds pas », ce qui est toujours confortable.  En effet, ou bien Emmanuel Macron gagnait et la bourse allait monter « de façon Pavlovienne», ou bien il perdait, et avoir des actions en France était la seule chose qu’il fallait faire. Six semaines plus tard, l’indice est en hausse d’environ 7 %, ce qui est bien. Pour ceux qui auraient suivi mes conseils, il me semble que le moment est venu de vendre ce qu’ils pourraient avoir en France, car l’élection de monsieur Macron m’inspire de vives inquiétudes. Einstein avait coutume de dire que « faire la même chose temps après temps et attendre un résultat différent à chaque fois est la définition même de la folie ». Or les Français viennent d’élire un homme qui a pour ambition de faire encore plus de ce qui n’a pas…

Lire la suite

Publié le

Elections: Comment Hollande and Co risquent de se prendre le pied dans le tapis

Par Charles Gave 17 avril, 2017  Je vais partir d’un certain nombre de présupposés qui seront-ou non- confirmés Dimanche prochain. Les voici. Le premier est que Marine Le Pen sera au deuxième tour. Le deuxième est que la classe politique et journalistique attend cela avec impatience pour nous refaire le coup de la nécessité pour les forces de progrès (?) de s’unir pour empêcher qu’elle ne soit élue au deuxième tour, l’idée bien sur ayant toujours été que celui qui sera opposée à elle sera automatiquement élu. Pour les hommes de Davos et les Oints du Seigneur qui nous gouvernent avec le succès que chacun peut constater depuis des années, la question posée était donc : comment manœuvrer pour être certain que leur candidat sera au deuxième tour ? Tout le monde connait la réponse à cette question qui est vieille comme les élections. Il suffit de susciter des « petites » candidatures chassant sur les mêmes terres que messieurs Fillon et Hamon (soutenus l’un et l’autre du bout des lèvres par les forces…

Lire la suite

Publié le

Pas de problème de compréhension en ce qui concerne l’économie ; gros problèmes à comprendre les économistes

Par Charles Gave 3 avril, 2017  Comme les lecteurs le savent, j’ai soixante-treize ans et j’étudie l’économie et les marchés financiers depuis plus de cinquante ans. Tout en étant persuadé que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, j’ai la conviction que j’ai déjà assimilé un certain nombre de choses et en particulier que l’économie n’est ni une branche de l’astrologie ni une branche des mathématiques. Nous avons affaire tout simplement à une branche de la Logique aristotélicienne appliquée aux échanges marchands entre humains, l’idée essentielle étant de comprendre pourquoi les objets ont une valeur et pourquoi cette valeur monte ou baisse au travers du temps. Pour ce faire, je regarde ce qui s’est produit dans le passé, j’essaie de mettre à jour des relations, je « théorise » cette compréhension et enfin je cherche dans d’autres périodes des situations similaires pour vérifier que mon « modèle » s’applique. Si ça marche, j’essaie de trouver une autre période similaire et ainsi de suite. Et quand les phénomènes qui ont eu lieu dans le passé se produisent dans le…

Lire la suite

Publié le

Grande-Bretagne et Europe : une situation surréaliste.

Par Charles Gave 13 mars 2017 Les batailles d’arrière-garde au parlement Britannique des partisans du maintien dans l’Europe de la Grande-Bretagne sont en train de se terminer. Certains vieux crabes nostalgiques ont essayé de faire passer quelques amendements au projet de madame May à la chambre des Lords, mais ces amendements seront annulés lors du retour du texte à la chambre des Communes la semaine prochaine. Il est donc certain que madame May va invoquer l’article 50 dans quelques jours et les «négociations» vont pouvoir commencer -enfin- entre Bruxelles et Londres. Je mets « négociations » entre guillemets tout simplement parce qu’un certain nombre d’Anglais et non des moindres, pensent en toute bonne foi qu’il n’y a rien du tout à négocier. Des hommes aussi éminents que Lord Lawson, ancien ministre des Finances de madame Thatcher (qui d’ailleurs vit dans le Gers) ou Lord King, le précédent gouverneur de la Banque d’Angleterre soutiennent que ce que la Grande-Bretagne doit faire est très clair. Il suffirait de demander que le commerce entre la Grande Bretagne et…

Lire la suite

Publié le

Un historien annonce une guerre en Europe

Un historien annonce une guerre en Europe, avec une Allemagne envahie par les troupes russes et une France désarmée face à la Russie, cela dès 2019 ! Philippe Fabry : « Il y a une incapacité à penser et cette incapacité donne l’avantage à ceux qui ont l’audace, comme Vladimir Poutine, qui est prêt à menacer d’utiliser l’arme nucléaire pour saisir un territoire et, probablement, envahir bientôt les pays baltes. » La guerre en Europe de l’Ouest est plus proche que l’on ne l’imagine… C’est en tous cas ce que prédit l’universitaire et historien Philippe Fabry dans un ouvrage consacré aux guerres à venir. Philipe Fabry est historien du droit, des institutions et des idées politiques, et il a été enseignant à l’Université Toulouse 1 Capitole. Il est déjà l’auteur de livres salués par la critique et lauréat du Prix Turgot du jeune talent 2014. Pour celui-ci, il s’est penché sur l’histoire et les faits d’actualité afin d’anticiper les évolutions géopolitiques à venir et, surtout, les conflits qui risquent…

Lire la suite

Publié le

Politique Fiction : Lettre écrite de la prison de la Santé en Septembre 2017

Par Charles Gave 27 février, 2017  « L’année 1916 a été tellement désastreuse que l’année 1917 sera certainement meilleure ». Nicolas II, Tsar de toutes les Russies, souhaitant une bonne année à son peuple en décembre 1916. Mes chers lecteurs, Revenons sur les six derniers mois. Nous sommes au début Mars de l’année 2017 et la France va connaitre à la fin du printemps des élections d’abord Présidentielles puis législatives un mois plus tard. Au début du printemps 2017, les sondages donnaient les pourcentages suivants pour les principaux candidats et pour le premier tour : Marine Le Pen : 25 % (mon pronostic à l’époque 28 %)   Monsieur Fillon : 20 %  (mon pronostic 22%) Monsieur Macron : 19 % (mon pronostic 10 %) Monsieur Mélenchon 12 % (mon pronostic 15 %) Monsieur Hamon : 11 % (mon pronostic 12 %), soit 48 % pour la Droite de gouvernement et 45 % pour la Gauche. Fort bien. Mais chacun sait que seul le deuxième tour compte. Dans le scénario classique auquel les gens raisonnables croyaient, cela voulait donc…

Lire la suite

Publié le

2017 : War with Russia (Note de lecture)

Par Philippe Fabry En mai 2016, l’ancien DSACEUR – soit Deputy Supreme Allied Commander in Europe, ou Commandant suprême adjoint des forces alliées en Europe – le général britannique Richard Schirreff, a publié un roman de guerre intitulé War with Russia. La qualité passée de l’auteur du livre a évidemment suscité l’intérêt : le livre, qui se présente comme unwargame comme pouvait l’être l’excellent Tempête Rouge (Red Storm Rising) de feu Tom Clancy, permet de se faire une idée de la manière dont les hauts gradés de l’OTAN considèrent l’état des forces en Europe, et envisagent comment se déroulerait un conflit, avec une garantie de sérieux. Je voudrais évoquer aujourd’hui le contenu de ce livre, non pas d’un point de vue littéraire, mais en tant qu’ouvrage géopolitique – et d’une certaine manière objet géopolitique, en tant que témoignage d’un officier de l’OTAN. J’ai lu, pour ce qui me concerne, ce livre comme un essai rédigé par un professionnel de la guerre – Schirreff dit lui-même, dans son avant-propos, que s’il a…

Lire la suite