Publié le

Ukraine : assez de fables otaniennes sur la démocratie, la liberté ou la territorialité

25 décembre 2023 Jacques Guillemain Riposte Laïque   Tout le monde sait que le droit international, c’est le droit américain depuis 1945. Les règles, ce sont celles de Washington, avec ou sans l’aval de l’ONU. En clair, c’est la loi du plus fort, du moins tant que les États-Unis jugent être les plus forts. Un peuple qui a volé leur territoire aux Indiens, les a exterminés et a ensuite  exploité 14 millions d’esclaves importés d’Afrique, est vraiment mal placé pour donner au monde des leçons de démocratie, de liberté ou de respect des frontières en diabolisant Poutine. Sur l’Ukraine, avons-nous encore des militaires qui savent de quoi ils parlent ou bien l’Otan a-t-elle réussi à formater irrémédiablement les cerveaux de nos officiers pour en faire des russophobes forcenés ? Quand on se souvient de tous ces généraux, dont aucun n’a l’expérience de la guerre de haute intensité, venus quotidiennement casser du Russe sur nos écrans TV pendant 23 mois, et qu’on mesure aujourd’hui combien leur soi-disant expertise s’est…

Lire la suite

Publié le

Ukraine : la préparation de la capitulation

1er décembre 2023 Oleg NESTERENKO Depuis le début du désastre de la contre-offensive ukrainienne face aux troupes russes suivi de la compréhension par les partenaires occidentaux de la faillite de leur projet sur le territoire de l’Ukraine, le pouvoir à Kiev s’est retrouvé devant une réalité effroyable : le refus de la continuation des investissements venus des sources qui lui ont assuré auparavant d’être impérissables – le début de la fin du règne de Zelensky et de son entourage. Pourtant, une telle fin était parfaitement prévisible. Seule l’ignorance de l’histoire et du mode opératoire doctrinal des protagonistes nous condamne à sa répétition. Dans mon analyse datant d’un an « La guerre en Ukraine : les véritables raisons du conflit » j’ai déjà mentionné les éléments constitutifs de la future défaite de Kiev : … Au moment venu, quand le pouvoir américain considérera que le « retour sur investissement » dans la guerre en Ukraine est suffisant ou bien quand il fera le constat que la probabilité à atteindre le seuil de satisfaction est trop faible…

Lire la suite

Publié le

Comment Netanyahu falsifie l’actualité

par Thierry Meyssan Nous pensons être correctement informés en Occident de ce qui se passe à Gaza. Il n’en est rien. Les images que nous voyons sont sélectionnées. Les commentaires que nous entendons ne nous permettent pas de les comprendre. Ils nous induisent volontairement en erreur. Toute opinion dissidente est censurée. RÉSEAU VOLTAIRE | PARIS (FRANCE) | 21 NOVEMBRE 2023 Comme toutes les guerres, celle opposant l’État d’Israël à la population palestinienne fait l’objet d’un combat médiatique. La Résistance palestinienne n’a pas besoin de raconter l’injustice contre laquelle elle se bat : il suffit de regarder pour constater. Elle vise plutôt à magnifier telle ou telle de ses composantes. Israël doit, par contre, convaincre de sa bonne foi, ce qui après trois quarts de siècle de violation du Droit international n’est pas une mince affaire. AVANT L’ATTAQUE Depuis l’attaque de la Résistance palestinienne, le 7 octobre 2023, Israël déploie donc tous ses services pour nous faire croire  que cette attaque est une opération des jihadistes du Hamas ; et qu’il…

Lire la suite

Publié le

Les Argentins ont élu un président qu’on aimerait avoir en France

20 novembre 2023 Christian Navis Déjà pendant la campagne électorale, Javier Milei donnait des aigreurs d’estomac à nos perroquets et nos perruches des médias. L’Argentine, c’est loin, mais pas assez pour échapper à leur vindicte. Nos donneurs de leçons tous azimuts lui reprochaient d’être fan de Donald Trump et de Bolsonaro, climato sceptique et anarcho capitaliste. « Un populiste » disaient-ils avec la tronche en biais. De quoi nous le rendre sympathique. D’autant qu’il s’affirmait dégagiste. « Ces parasites et ces voleurs ont tous failli depuis vingt ans, dégageons-les à coups de pied au cul !» tel était son slogan. En mettant dans le même sac les libéraux socialisants et les socialistes libéraux. Un discours qui a plu à tous ceux qui en avaient ras-le-bol des combines politicardes et des promesses jamais tenues. Qui est Javier Milei, le président élu avec 56% des voix ? Une sorte d’hybride de Zemmour et de feu Tapie. Comme le premier il est un redoutable polémiste qui enflamme les plateaux télé et…

Lire la suite

Publié le

L’effondrement d’Israël et des États-Unis

par Thierry Meyssan Pour la première fois, le monde assiste en direct à un crime contre l’Humanité, à la télévision. Les États-Unis et Israël, qui ont uni leur sort depuis longtemps, seront tous deux tenus pour responsables des massacres de masse commis à Gaza. Partout, sauf en Europe, les alliés de Washington retirent leurs ambassadeurs à Tel-Aviv. Demain, ils le feront à Washington. Tout se passe comme lors de la dislocation de l’URSS et se terminera de la même manière : l’Empire américain est menacé dans son existence. Le processus qui vient de s’enclencher ne pourra pas être stoppé. RÉSEAU VOLTAIRE | PARIS (FRANCE) | 14 NOVEMBRE 2023 Les États-Unis et Israël sont perçus comme une seule et même entité. Ils devront répondre ensemble de leurs crimes. Alors que nous avons les yeux rivés sur les massacres de civils en Israël et à Gaza, nous ne percevons ni les divisions internes en Israël et aux USA, ni le changement considérable que ce drame provoque dans le monde. Pour la…

Lire la suite

Publié le

Medvedev impitoyable avec l’Union européenne, cette « prostituée vieillissante »

Ce texte a été écrit par le député et patron du conseil de sécurité russe Dmitri Medvedev. Il a été publié en russe sur son compte Vkontakte, repris par des comptes Telegram (comme celui de adinadesouzy), diffusé par l’agence Tass, et cité partiellement et timidement par les médias occidentaux. On comprend mieux pourquoi à la lecture. – La Rédaction d’E&R – L’Union européenne est aujourd’hui de facto incapable d’agir de manière indépendante non seulement sur la scène internationale, mais aussi sur la scène européenne. Pratiquement tous les pays de l’UE se sont mis au garde-à-vous devant les États-Unis et la Grande-Bretagne et ont docilement commencé à suivre leurs instructions pour soutenir le régime nazi de Kiev. Et maintenant, il n’y a plus d’ordre du tout. L’UE a dilapidé son autorité internationale en tant que médiateur dans tout conflit. Et l’Europe joue aujourd’hui, hélas, le rôle d’une prostituée vieillissante, répondant sans broncher à tous les caprices de la clientèle étrangère. L’Europe s’est castrée de façon sanglante et sans anesthésie…

Lire la suite

Publié le

LES USA, VRAIS GAGNANTS DU CAPITALISME

rédigé par Bruno Bertez 31 octobre 2023 Le système américain a un avantage considérable sur le reste du monde : c’est la connaissance intime que ses élites ont du fonctionnement du système du capitalisme financier. Aux Etats-Unis, la connivence patriotique est totale. La connivence entre la Fed et son « associé » Goldman Sachs l’est tout autant ; elle est symbiotique. La politique monétaire resserrée vise l’écrémage sélectif, partiel, du système américain. Il vise la concentration encore plus grande du capital autour des Too Big To Fail (TBTF) et la disparition des marginaux. Greenspan, en son temps, l’a dit clairement. La faute des banques en 2006, a-t-il dit, a été de ne pas déverser, répartir et disséminer leurs risques sur les petits acteurs ; elles ont été trop gourmandes et ont gardé le risque dans leurs livres pour gagner plus. Cette situation, l’a déploré Greenspan, a fait que dans la crise, les gros – les TBTF – ont été détruits, eux aussi. Il a espéré qu’à l’avenir, cela…

Lire la suite

Publié le

Discours du Général de Gaulle en novembre 1967

« L’établissement, entre les deux guerres mondiales, car il faut remonter jusque-là, l’établissement d’un foyer sioniste en Palestine et puis, après la Deuxième guerre mondiale, l’établissement d’un État d’Israël, soulevait, à l’époque, un certain nombre d’appréhensions. On pouvait se demander, en effet, et on se demandait même chez beaucoup de Juifs, si l’implantation de cette communauté sur des terres qui avaient été acquises dans des conditions plus ou moins justifiables et au milieu des peuples arabes qui lui étaient foncièrement hostiles, n’allait pas entraîner d’incessants, d’interminables, frictions et conflits. Certains même redoutaient que les Juifs, jusqu’alors dispersés, mais qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est-à-dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à changer en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles. Cependant, en dépit du flot tantôt montant, tantôt descendant, des malveillances qu’ils suscitaient dans certains pays et à certaines époques, un capital considérable…

Lire la suite

Publié le

Pour Israël, la riposte au Hamas se présente par le siège

Edouard Husson et Éric Verhaeghe 16 octobre 2023 Pour Israël, la riposte au Hamas se présente par le siège On le sait : les accouchements par le siège sont les plus dangereux, les plus compliqués, les plus douloureux. Et c’est pourtant à un siège, celui de Gaza, qu’Israël s’est attelé, et c’est par ce siège qu’Israël entend répondre à l’attaque terroriste du Hamas menée il y a huit jours. C’est aussi par ce siège, semble-t-il, qu’Israël entend durablement régler la question épineuse d’un Hamas décidément dangereux, et celle d’une population palestinienne dont la présence à Gaza empêche la réalisation du Grand Israël tant rêvé par le Likoud au pouvoir. Beaucoup de Dr Folamour occidentaux ont mené une vraie opération de lavage de cerveau pour justifier par avance un nettoyage ethnique par l’armée israélienne. Mais cette solution douloureuse ne constitue-t-elle pas un piège pour Israël, dont l’armée pourrait s’enliser dans de redoutables combats de rue qui exigent un moral d’acier et des moyens longs et colossaux pour être gagnés…

Lire la suite

Publié le

Israël/Hamas : le reste du monde assistera sans pleurer à la chute finale de l’Occident

par Edouard Husson Le courrier des stratèges Nous avons parlé, depuis quatre jours, de la guerre atroce qui est menée par les deux parties. Nous avons posé la question, au Courrier des Stratèges, d’un emballement débouchant sur un conflit majeur. Mais il ne faut pas exclure un autre scénario. Celui d’une spirale suicidaire mais purement occidentale, que le reste du monde laisserait faire, pour mettre définitivement hors jeu ceux qui empêchent la paix et la prospérité du monde. Après tout, le reste du monde pourrait se contenter de regarder Israël s’engager dans une guerre sans fin contre le terrorisme ; l’Union Européenne démontrer définitivement son double standard moral ; et les États-Unis livrer leur dernier combat impérial, en épuisant définitivement leurs stocks d’armes…. En tout cas, depuis quatre jours, Turquie, Russie, Iran, Arabie Saoudite, Egypte, Chine font preuve d’une retenue étonnante…. Depuis quatre jours, on voir Vladimir Zelenski se débattre comme un beau diable pour essayer de reculer l’inéluctable: la nouvelle guerre du Kippour va accélérer la fin…

Lire la suite