Publié le

Comment des cercles d’influence liés à l’OTAN contrôlent la politique de l’UE relative aux migrants.

09/05/2016 Par F. William Engdahl Un flot incontrôlé de réfugiés de guerre venant de Syrie, Libye, Tunisie et d’autre pays musulmans déstabilisés par les Révolutions colorées de Washington de type « Printemps Arabes », a créé la plus grande dislocation sociale à travers l’UE depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, de l’Allemagne à la Suède en passant par la Croatie. Il est devenu clair aujourd’hui pour beaucoup, que quelque chose d’assez sinistre est en marche, quelque chose qui menace de détruire l’intégrité sociale et même toute l’Europe en tant que civilisation. Mais ce que bien peu réalisent, c’est que ce drame tout entier est orchestré, non pas par la Chancelière allemande Angela Merkel, ou par des bureaucrates sans visages de l’UE au sein de la Commission de Bruxelles. Ce drame est en effet orchestré par une cabale constituée de laboratoire d’idées [Think Tanks] et autres cercles d’influence étroitement liés à l’OTAN. Le 8 octobre 2015, au milieu des vagues de centaines de milliers de réfugiés affluant vers…

Lire la suite

Publié le

Le temps des aveux

PAR JACQUES SAPIR · 8 MAI 2016 http://russeurope.hypotheses.org/4935  C’est le temps des aveux. Oh, pas celui des doux aveux que se font les amoureux, ni celui des aveux extorqués par la force et la souffrance ; non, simplement les aveux devant l’évidence de personnes qui se sont trompées, et qui ont trompé le public. Les aveux honteux de politiques aux abois dont les constructions sont en train de s’effondrer. (suite…)

Lire la suite

Publié le

TRUMP : America is back (la vraie, pas l’idéale)

Par Philippe Fabry. Nous y sommes, un peu plus tôt qu’on pouvait s’y attendre : Ted Cruz a jeté l’éponge après sa défaite dans l’Indiana, et l’on ne voit pas, désormais, ce qui pourrait arrêter Donald Trump qui réussira à s’imposer comme le candidat du Part Républicain. Il y a plus d’un an, je rédigeai et publiai sur ce blog un article titré « America will be back », dans lequel je prévoyais, vue l’évolution en cours de la mentalité populaire américaine illustrée par un petit parallèle cinématographique, un retour de la fierté nationale américaine dont je supposais qu’elle s’incarnerait dans un « nouveau Reagan », savoir un candidat non-conventionnel, raillé et craint par l’establishment en raison de ses propositions radicales mais qui emporterait l’adhésion du peuple en dépit des ricanements et manigances des élites. A l’époque, la course à l’investiture du parti républicain n’avait pas encore démarré et j’envisageais avec enthousiasme la possibilité que Rand Paul, qui fut l’un des premiers à se déclarer candidat, puisse être ce « nouveau Reagan ». Malheureusement, cette…

Lire la suite

Publié le

La destruction totale du capital

Par Philippe Fabry C’est pratiquement une tautologie que de dire qu’une économie capitaliste ne saurait fonctionner sans capital. Pourtant, il paraît bon de le rappeler à une époque où l’on s’étonne bruyamment qu’une économie capitaliste ne fonctionne pas alors que le capital n’existe plus, et a été remplacé par la dette – pour ceux qui ont encore les moyens de s’endetter. Remontons un peu le temps : à la fin du XIXe siècle, sous la jeune IIIe République, les entreprises trouvaient essentiellement leur financement dans leurs propres profits et l’épargne de leurs propriétaires : on estime à 70 % la part de « l’autofinancement » à l’époque. Il faut dire que les impôts d’alors étaient très faibles, n’ayant à financer un Etat qui ne pesait que pour moins de 10% dans l’économie nationale (contre le quasi-sextuple aujourd’hui) : puisque l’Etat n’était pas là pour voler le capital produit par l’impôt, l’épargne pouvait être forte sans trop d’efforts et fournissait donc un capital facile d’accès, en particulier pour les petites entreprises, sans faire trop…

Lire la suite

Publié le

Typologie des méthodes employées par les oints du seigneur

par Charles Gave, Institut des libertés Les Oints du Seigneur (ou hommes de Davos) ont développé un ensemble de techniques de communication qu’ils utilisent tous, non pas pour expliquer aux autres leurs idées, mais bien plutôt pour empêcher les autres de parler. Ce que je veux faire dans le papier de cette semaine est donc de créer une espèce de typologie de leurs méthodes de façon à ce que le lecteur ne se sente pas isolé et désarmé quand les grandes orgues (de Staline ?) de leur propagande se déchainent. (suite…)

Lire la suite

Publié le

Le devenir du millénarisme islamique

26 mars 2016 Par Philippe Fabry Nouvelle série de vidéos dans laquelle je répondrai aux questions de mon lecteur Sébastien Letocart, afin de préciser certains points de ma pensée et de la rendre accessible sur d’autres supports que l’écrit. Cette première vidéo aborde la question du parallèle historique entre l’islam moderne et le judaïsme de l’Antiquité, les projections que l’on peut en tirer quant à l’avenir de l’islam et spécifiquement du mouvement djihadiste, et les questions autour du rôle de l’Iran et de l’Arabie Saoudite dans le terrorisme islamique. Questions historionomiques 1 : Le devenir du millénarisme islamique

Lire la suite

Publié le

Bruxelles, l’horreur

PAR JACQUES SAPIR · 23 MARS 2016  Les tragiques attentats de Bruxelles du 22 mars nous emplissent d’horreur et de compassion pour les victimes. Mais ces attentats sont aussi porteurs d’une leçon importante. Ils nous rappellent l’importance des Etats dans la protection, qu’elle soit physique ou sociale, des citoyens. Ces attentats sont la confirmation que seuls les Etats, en se coordonnant et en coopérant, sont à même et sont légitimes à exercer cette protection, car ils sont, dans un régime démocratique, l’expression du peuple. L’Union européenne n’a ni la légitimité, ni même la capacité matérielle, d’assurer cette protection. C’est d’ailleurs le bilan qu’en tire Pierre Briançon dans un article posté sur le site politico.eu au 23 mars[1]. (suite…)

Lire la suite

Publié le

SYRIE : La Légion Condor se retire… et après ?

par Philippe Fabry Le retrait russe de Syrie, annoncé par Vladimir Poutine, a surpris tout le monde – ce dont se réjouissent d’ailleurs les organes de propagande du Kremlin, qui y voient une nouvelle preuve du talent de stratège de Vladimir Poutine. Naturellement, nombre de mes lecteurs – notamment les plus hostiles – m’ont demandé ce que je pensais de cela, et si cela n’était pas de nature, en particulier, à réfuter radicalement ce que j’ai pu exposer des ambitions de Vladimir Poutine au Moyen Orient. Le moment étant important, il me semble nécessaire de traiter cette actualité avec un billet complet, au-delà de la veille sur l’actualité exercée quotidiennement par le biais de la page Facebook La guerre de Poutine. (suite…)

Lire la suite

Publié le

L’Euro, poison de l’Europe

PAR JACQUES SAPIR · 4 MARS 2016  L’Union européenne est en crise ; c’est aujourd’hui une évidence. Les accords de Schengen sont sur le point d’être révoqués, si ce n’est dans le droit du moins dans les faits. Le désastre crée par le « marché unique » non équilibré par des capacités d’action à la mesure de ce dit marché est aujourd’hui patent. Mais, plus que tout, l’origine de cette crise trouve sa source dans l’Euro. Il agit tel un acide qui corrode les fondations économiques et sociales des pays qui l’ont adopté. Il met à mal la démocratie et suscite, peu à peu, la montée de pouvoirs tyranniques. C’est en partie la thèse du livre écrit par Lord Mervyn King, l’ancien gouverneur de la Bank of England ou Banque Centrale du Royaume-Uni (de 2003 à 2013) [1]. Il faut ici souligner la portée de cet ouvrage. C’est la première fois qu’un ancien banquier central prend de manière si claire et si directe position contre l’Euro. Il n’est pas le seul. On annonce pour le 31…

Lire la suite